Musée d'Archéologie
Rue des Carmes, 8
7500 Tournai
Téléphone : +32 69 22 16 72
Email : musee.archeologie@tournai.be
Accès direct à cette page : www.tournai.be/musee-archeologie
Conservatrice : Madame Marianne DELCOURT
 
Installé dans l’ancien Mont-de-Piété, il se divise en trois sections : quaternaire, gallo-romaine et mérovingienne.
 
Section quaternaire
Des vitrines didactiques et maquettes retracent les différentes étapes de l'évolution humaine, l'acquisition de nouvelles techniques de taille du silex, l'apparition de l'agriculture et des premières céramiques, la découverte du métal entraînant la fabrication d'armes plus performantes.
 
A côté des industries locales et périphériques (Moustérien de Grandglise, habitat de Brunehaut, Orcq, Marquain), figurent aussi plusieurs pièces étrangères remarquables : bifaces d'origine africaine, séries lithiques françaises aurignaciennes et périgordiennes, poignards en silex du Grand-Pressigny. Deux vitrines présentent, en fin de parcours, un ensemble unique de pièces celtiques d'or et d'argent.
 
Section gallo-romaine
Les collections présentées proviennent principalement des fouilles récentes de la vaste nécropole gallo-romaine s'étendant de la Grand-Place à la rue Perdue. Beaucoup de documents découverts antérieurement ayant été détruits en 1940.
 
La céramique exposée constitue un riche ensemble allant de la vaisselle commune à la sigillée de luxe. La verrerie, peu abondante en raison de sa fragilité, est toutefois présente avec de très beaux spécimens, notamment un biberon en verre du IVème siècle. Des bijoux, objets en jais, tablettes à écrire, etc… complètent cette présentation.
 
Cette section présente deux documents uniques : un puits en tronc d'arbre (I/IIème siècle) et un sarcophage en plomb - du IVème siècle - dans un état de conservation remarquable (illustration).
 
Section mérovingienne
Les objets présentés proviennent principalement de deux cimetières : celui du Parc de l'Hôtel de Ville et celui du quartier Saint-Brice. Le premier a livré les restes de la garnison germanique chargée de la défense de Tournai à la fin du IVème siècle. Le second, situé autour de la sépulture de Childéric, comportait de nombreuses tombes et livra trois fosses contenant des squelettes d’une trentaine de chevaux vraisemblablement sacrifiés lors des funérailles du grand Roi. Le visiteur trouvera la copie d’une lettre de Louis XIV concernant le trésor de Childéric et celle de Saint Rémi à Clovis à l'occasion du décès de son père Childéric. Une vitrine abrite des bijoux de cette époque au cours de laquelle l'orfèvrerie atteignait des sommets.