En matière funéraire, les pratiques évoluent, à l'instar de notre société. De plus en plus de personnes choisissent de se faire incinérer plutôt qu'inhumer. Il appartient donc aux communes de développer la politique de pose de colombariums dans les cimetières qu'elle gère.

Très étendue, la Ville de Tournai possède de nombreux cimetières. Les autorités communales et les services techniques ont procédé à une analyse du terrain pour l'offre en matière de cellules de colombariums. La conclusion a été limpide. Il fallait réagir rapidement. Dans certains cimetières comme celui du Sud, du Nord, de Templeuve, de Blandain, de Froyennes, de Béclers, d'Havinnes, d'Allain, il ne reste même plus ou à peine quelques cellules disponibles.

Les autorités ont donc décidé d'agir de deux façons. Dans les cimetières de Tournai Sud, Tournai Nord et Mourcourt, les services techniques procèderont à la construction de colombariums en briques. Les matériaux sont disponibles et les ouvriers se mettront rapidement au travail pour les réaliser.

Dans d'autres cimetières de l'entité, la Ville a acquis 192 cellules préfabriquées de colombariums. C'est une société de la région, Concrete Diversity, qui les fournit. A Templeuve et Kain, 32 nouvelles cellules seront placées dans les prochaines semaines. Pour les cimetières de Blandain, Froyennes, Béclers, Havinnes, Allain, Maulde et Mont-Saint-Aubert, 16 nouvelles cellules seront installées. Toutes ces cellules seront réalisées pour la prochaine Toussaint.

La Ville de Tournai poursuivra cette politique d'extension des colombariums l'année prochaine. Elle consacrera également du budget pour le réaménagement des aires de dispersion, pour la réfection des murs et clôtures des cimetières et pour la mise en valeur des parcelles pour enfants.

 

colombariums cimetières église