Les résultats de l’étude menée par LOCATUS sur le commerce dans les centres-villes, publiée dans différents médias, démontrent que Tournai est dans une situation semblable, voire moins préoccupante que d’autres pôles urbains alors même que notre Ville sort d’une longue phase de travaux, douloureuse pour les commerces du centre.

L’objectif est bien évidemment de trouver une stratégie pour remplir un maximum de cellules vides du cœur de ville dans les prochains mois et années. Après avoir mené un travail devant permettre de concrétiser le volet « commercial » de la Déclaration de Politique communale, le Bourgmestre Rudy Demotte et l’Echevine du Commerce Ludivine Dedonder ont rencontré le Président de l’Association des Commerçants Jean-Claude Bernard. Ils ont convenu d’un planning de travail visant à : développer une stratégie de marketing de centre-ville qui tienne compte des villes voisines (Lille, Courtrai et Mons) ; mettre en œuvre des horaires d’ouverture de nos commerces attractifs notamment pour ceux qui ont du pouvoir d’achat comme les nombreuses personnes qui, chaque jour, travaillent dans le centre de Tournai et qui sont autant de clients potentiels ; sensibiliser les propriétaires de cellules vides à proposer des loyers adaptés au contexte économique de notre Ville ; proposer une offre commerciale différente de celle des centres commerciaux périphériques qui constituent également un pôle économique fort et générateur d’emploi pour notre cité. Cette politique de mobilisation volontariste nécessitera des moyens financiers communs, répartis entre les acteurs économiques et la Ville. Le Bourgmestre et l’Echevine soumettront au Collège communal une proposition concrète pour opérationnaliser cette stratégie de marketing.