Le 8 mai marque l’armistice de la Deuxième Guerre Mondiale. Ce mercredi, les autorités communales et militaires, les sociétés patriotiques et d’anciens combattants de Tournai ont perpétué la mémoire de ces personnes qui ont perdu la vie, souvent dans d’atroces conditions, à l’occasion de ce conflit qui allait modifier l’équilibre mondial.

Le Bourgmestre Paul-Olivier Delannois a invité tous les participants à travailler et à cultiver l’esprit de paix, bien nécessaire au moment où populismes et extrémismes politiques repointent à l’horizon. Il a insisté sur l’engagement de la Ville de Tournai pour le travail de mémoire et d’éducation, indispensables à la défense d’une société démocratique. Dans ce cadre, la Ville va prolonger l’expérience d’une commission consultative consacrée à la mémoire après celle qui organisa de nombreuses manifestations dans le cadre du 100ème anniversaire de la Première Guerre. Tournai adhèrera prochainement à l’association Territoires de la Mémoire (sensibilisation aux valeurs fondamentales de la démocratie) et à la Convention des Maires pour la Paix (lutte pour le désarmement nucléaire).

L’Echevin de l’Enseignement Jean-François Letulle s’est adressé plus particulièrement aux écoliers, qui venaient des différents réseaux. Il a mis l’accent sur les valeurs essentielles d’une société démocratique : respect de la diversité, liberté de pensée, solidarité, écoute… Pierre Bauters, Président de l’Interassociation des sociétés patriotiques, a invité la jeune génération à retenir les leçons de cette guerre et à œuvrer dans le bon sens de l’histoire. Après les hymnes et le dépôt officiel des gerbes, des enfants des différentes écoles sont intervenus pour raconter leurs impressions et véhiculer de belles valeurs relatives à la vie dans un monde en paix. Les adultes de demain ont achevé la cérémonie en déposant des fleurs de leurs jardins sur le monument aux morts.

Commémoration du 8 mai