Entamée depuis la mi-mars avec le maintien d’une circulation sur une voie, la démolition du pont-à- Ponts entre désormais dans sa phase finale. En effet, à compter de ce lundi 14 mai et jusqu’au mardi 19 juin, la circulation sera totalement interdite sur le pont afin de permettre le remplacement complet de son tablier. La découpe et le levage des principales parties du pont pour les évacuer par barge sont programmés le jeudi 17 mai. Une véritable course contre la montre vient d’être enclenchée pour respecter les 5 semaines de coupure…

LA DÉMOLITION : COMMENT, QUAND ?
Dans les grandes lignes, la démolition de la travée centrale du pont (celle située entre les deux piles intermédiaires et surplombant l’Escaut) constitue la première étape des opérations qui débuteront ce lundi 14/5. Les entreprises procéderont tout revêtement de la voirie, lundi

Ensuite, mardi et mercredi, les ouvriers s’attaqueront au carottage et au sciage des poutres (8, au total), pour préparer leur levage. Le pont actuel est en effet supporté par 8 poutres de béton armé, et le tablier sera donc découpé longitudinalement entre chacune de ces structures.

Mercredi matin, une grue imposante (de type treillis, sur chenilles, 400 T de capacité de levage) sera mobilisée en amont du pont, uniquement en rive gauche. C’est elle qui, jeudi 17 mai entre 6h et 22h, soulèvera successivement chacun des 8 colis (de 50 à 67 tonnes chacun) après un ultime sciage de séparation, pour les poser dans une barge arrimée au niveau du Quai Poissonsceaux.

Une fois chargée avec ses huit colis, la barge naviguera vers Vaulx, où une grue déchargera ces derniers sur la dalle logistique du PACO. Les
restes de l’ancien pont et leur successeur s’y côtoieront l’espace de quelques jours…

La barge fera un nouveau voyage dans la foulée pour venir réceptionner les gravats issus de la démolition. Ce mode d’évacuation par voie d’eau était imposé aux entreprises par le SPW, à la fois pour des raisons environnementales mais également pour limiter autant que faire se peut les nuisances du charroi pour les habitants de la ville.

L’évacuation de la travée centrale du pont devrait être achevée jeudi 17 mai dans la soirée. Dès le lendemain et jusqu’au mardi 22 mai, les grues s’attaqueront aux travées d’approche (entre les voiries et le tronçon central), aux deux piles intermédiaires ainsi qu’aux culées en rive droite (celle-ci doit être entièrement démolie) et en rive gauche (qui doit être préparée aux nouveaux appuis du futur tablier).

La disparition de la travée du pont en rive droite (côté Maison Croix-Rouge) permettra à la grue de forage des pieux de travailler sur ce tronçon, ce qui, jusqu’ici, était rendu impossible par la hauteur utile sous le tablier du pont. Ici également, une course contre la montre s’engage pour cette phase puisque la paroi de pieux sécants doit être achevée avant le 9 juin… date à laquelle on posera le nouveau pont métallique.

DES NUISANCES INÉVITABLES, MAIS UNE DURÉE RÉDUITE
Chacun l’aura compris, cette phase de chantier s’annonce particulièrement spectaculaire. Elle amène également des changements importants en matière de circulation (lire ci-dessous), et générera des nuisances sonores et vibratoires difficilement évitables – même si le cahier des charges et la procédure souhaitée par le SPW sont conçus pour les limiter.

Il en va de même pour les horaires et jours de travail, qui pourront être adaptés et étendus (7-22h, et travail possible les samedis et dimanches) afin de tenir le délai imparti de 5 semaines avant la réouverture à la circulation. L’impératif de rendre le pont à ses usagers constitue une contrainte forte, voire une certaine gageure. Pour rappel, le remplacement du pont des Vendéens (dit « pont Morel ») avait nécessité la fermeture du trafic sur cet axe important durant pas moins… de deux ans (lire plus loin) !

LA CIRCULATION DES VÉHICULES
Dès ce lundi 14 mai, 6h, toute circulation des véhicules sera interdite sur le pont-à-Ponts. Les automobilistes venant de la rue de la Wallonie seront déviés vers la rue des Clairisses depuis le carrefour du Dôme, ceux provenant des quartiers Saint-Brice et de la gare vers la rue Saint-Brice comme c’est déjà le cas depuis le 8 mars dernier. La circulation sera rétablie à partir du mardi 19 juin, 6h.

Sous le pont également en rive gauche, et pour des raisons évidentes de sécurité, la circulation sera interdite (elle l’est déjà par la force des choses en rive droite, vu le chantier d’élargissement en cours au niveau des quais Saint- Brice et Vifquin). Les véhicules venant du quai Marché au Poisson devront remonter la rue des Puits-l’Eau basse et rejoindre le carrefour du Dôme soit vers le Beffroi, soit vers la rue des Clairisses.

Une signalétique ad hoc sera posée dès ce lundi pour matérialiser ces mesures de police.

LA CIRCULATION DES PIÉTONS ET CYCLISTES
La passerelle piétonne qui a été installée quelques mètres en aval du pont n’entrera pas en fonction immédiatement, mais bien à partir du 24 mai (et jusqu’à la réouverture du pont, le 19 juin). Entretemps, les piétons seront invités à traverser l’Escaut par les passerelles Notre-Dame ou de l’Arche, ou par le pont Notre-Dame (pont levant).

Le trafic du RAVeL (depuis le quai du Marché au poisson) sera dévié comme les automobilistes par la rue des Puits-l’Eau basse vers la rue des Clarisses, puis rue Saint Piat, et redescendant vers l’Escaut pour rejoindre son cours normal à partir de la Rue des Récollets et des petits Récollets.

LE STATIONNEMENT À PROXIMITÉ
Sur le pont et jusqu’à la limite du chantier, le stationnement restera autorisé comme il l’était aujourd’hui, et les commerces de la rue de Pont restent bien évidemment ouverts et tous accessibles !

Cependant, entre le 15 et le 17 mai, des convois amenant et évacuant les grues qui vont procéder à la démolition (et surtout au levage des « colis » et à leur dépose dans la barge) vont nécessiter l’interdiction temporaire de stationnement aux heures et lieux suivants :

• Quai Vifquin : le 15/5 de 6 à 10h et le 17/5 de 6 à 10h
• Quai du marché au Poisson (angle rue des Puits L’Eau basse) : le 17/5 de 6 à 10h
• Rue des Puits à l’Eau basse : le 17/5 de 6 à 10h
• Rue des Carliers : le 17/5 de 6h à 10h
• Quai des Poissonsceaux (entre rue des Carliers et rue Madame) : le 17/5 de 6h à 10h