Ce vendredi 6 mai, le Bourgmestre de Tournai et les élèves de l'école communale de Warchin ont dévoilé la plaque commémorative dédiée à Germaine Dumoulin, dans l'espace consacré à sa mémoire, à proximité du monument aux morts du village. Le 77ème anniversaire de la capitulation de l'Allemagne nazie et de la victoire des Alliés en Europe était l'occasion de se souvenir de cette grande dame de la Résistance dans notre région.

Entrée dans les rangs de l’Armée Secrète, dans le groupe du docteur Delbecque, Germaine Dumoulin n’hésita pas à intégrer la Werbestelle, installée à l’époque de la guerre, à la rue du Quesnoy. Connaissant bien la langue allemande, Germaine Dumoulin se retrouvait dans l’antre du loup, auprès d’Allemands et de collaborateurs belges. Au moment du travail obligatoire pour l’ennemi, elle devait compléter les fiches des jeunes appelés. Elle eut le courage de profiter de son engagement pour falsifier leur âge, leur dossier médical et même les prévenir de leur prochaine convocation. Un autre acte de résistance fut la soustraction de nombreux courriers anonymes qui dénonçaient les réfractaires. Elle les faisait disparaître avec l’aide d’une amie.

Dénoncée en mars 1944, Germaine Dumoulin fut emmenée à la prison du boulevard Léopold à Tournai, puis transférée à Mons. Elle fut libérée peu avant la fin de la guerre. Elle travailla ensuite dans une librairie avant d’entrer à la Ville de Tournai en 1957 comme cheffe de bureau aux affaires sociales. Germaine Dumoulin nous a quittés le 23 octobre dernier, à l’âge de 99 ans.

Enfants commémoration Warchin