La chambre à feu de canon exposée au Musée d’Histoire militaire de Tournai a été reconnue comme « Trésor » par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour rappel, sont classés comme « Trésors », les œuvres dont la qualité esthétique, la rareté ou les liens avec l’histoire ne sont plus à démontrer et qui présentent donc un intérêt notable pour la Fédération Wallonie-Bruxelles.

« Cette qualification de « trésor » au regard des dispositions du décret du 11 juillet 2002 relatif aux biens culturels mobiliers et au patrimoine immatériel de la Communauté française représente un véritable honneur. Cette nouvelle a été accueillie avec un réel plaisir et chacun ne peut que s’en féliciter », se réjouit le Conservateur, Charles Deligne dont le Musée situé à quelques pas de la Grand-Place, propose aux visiteurs un parcours à travers l’histoire militaire de Tournai et du Tournaisis de 1100 à 1945.

La chambre à feu de canon du Musée d’Histoire miliaire vient ainsi s’ajouter à liste des « Trésors » des Musées tournaisiens sur laquelle on retrouve aussi l’éléphant d’Asie (Musée d’Histoire naturelle et vivarium), les tableaux d’Edouard Manet « Argenteuil » et « Chez le Père Lathuille » - Legs Van Custem 1904 (Musée des Beaux-Arts), le sarcophage antique en plomb à décor bachique 280-300 et les sépultures 6 et 10 du cimetière mérovingien du quartier Saint-Brice (Musée d’Archéologie).

Chambre à feu de canon