Ce jeudi 18 octobre, l’artiste Emile Desmedt a dévoilé, dans son atelier de Hollain, plusieurs composantes du monument qui sera prochainement posé à Tournai afin de se souvenir de la libération de Tournai en 1918. Ce nouveau monument sera inauguré le 9 novembre prochain.

Les 8 et 9 novembre 1918, sur la rive gauche de l’Escaut, les armées du Commonwealth livrèrent une bataille décisive. Affirmant sa volonté de rendre hommage aux soldats qui ont libéré la Ville, Tournai a obtenu un subside du Commissariat Général au Tourisme de Wallonie afin que soit réalisé un monument dédié aux armées britanniques.

En 2016, la Ville a lancé un appel à projets auprès d’artistes locaux (volonté du collège communal), pour l’installation de ce Mémorial contre la culée du Pont de Fer, sur la rive gauche de l’Escaut, qui fut le théâtre de combats entre les armées allemandes et britanniques, dans le prolongement des quais rénovés.

Le collège communal de Tournai a porté son choix sur le projet de monument présenté par Emile Desmedt. Le monument, conçu par l’artiste renommé Emile Desmedt, est intitulé « Histoires Elémentaires ».

Il s’inscrit à la croisée des chemins, sous un pont qui s’élance et le long d’un fleuve qui inlassablement rejoint l’océan. Il a pour vocation d’interpeller les générations présentes et à venir, pour lesquelles le souvenir de la Grande Guerre se dilue jour après jour… Il rappelle à tout un chacun la fragilité de la paix. L’être humain est au cœur du projet, qui fait apparaître des silhouettes évoquant les forces en jeu dans le conflit : hommes et femmes, militaires et civils, assaillants et assaillis, libérateurs et libérés… protagonistes connus ou moins connus, figures également liées à l’histoire de Tournai.