Fermé depuis le 1er mars dernier, le musée de Folklore et des Imaginaires de la Ville de Tournai rouvrira ses portes le 1er août.

Musée typique, particulièrement attaché au coeur des Tournaisiens, le MuFIm devait subir des travaux indispensables. Des entreprises de la région ont donc procédé à la mise en conformité électrique et incendie du bâtiment, au changement des éclairages et à la sécurisation. Elles ont également procédé à la mise en lumière de la maquette du plan-relief datant de 1701, qui devient un élément central du musée. Différents services communaux ont contribué à ce chantier, notamment le bureau d'études bâtiments et les peintres de la Ville.

Le budget total de ces interventions est de 500.000 € HTVA.

La scénographie du musée a été considérablement revue, en collaboration avec le service pédagogique de la Ville de Tournai et des guides, notamment.

De nouveaux espaces d’animation voient le jour : l’espace consacré au jeu de fer qui a été acquis afin de permettre au personnel du musée d’initier les visiteurs à cette activité typiquement tournaisienne, l’espace de détente et d’appropriation où les grands-parents et les petits-enfants peuvent prendre le temps de toucher et manipuler différents objets, la bibliothèque où il est désormais possible de consulter près de 1.700 ouvrages en rapport avec la Wallonie picarde ...

Comme le précise Jacky Legge, grand architecte de cette mutation du musée, "Cet endroit est d'abord un espace de la générosité des Tournaisiens et des gens de cette région qui font des dons, passent du temps dans le musée et s'y investissent, quel que soit le degré."

N'oubliez donc pas de faire le détour par le Réduit des Sions, dès le 1er août 2021, pour y approcher l'âme tournaisienne.

 

Roulotte dans une salle d'exposition du Musée de Folklore et des Imaginaires de Tournai