Depuis 2015, un grand nombre de mesures ont été prises pour garantir au maximum l’approvisionnement électrique du pays dont notamment l’optimisation de la capacité d’importation depuis les pays voisins et une gestion plus efficace des flux d’énergie entre les pays. Par ailleurs, les centrales de Tihange 2 et Doel 3 avaient été redémarrées en novembre 2015. Le risque de pénurie et donc de délestage s’était alors estompé. Toutefois, fin septembre 2018, en raison de l’indisponibilité - effective ou prévue - de plusieurs centrales nucléaires belges, le risque de pénurie est à nouveau évoqué.

ORES, via son service d'alerte par SMS (gratuit), vous informera en cas de délestage si vous êtes dans une zone potentielle de coupure temporaire d'électricité. Inscription en ligne sur le site d'ORES : https://www.ores.be/particuliers-et-professionnels/plan-delestage 

Crédit photo : Yann Gar/Flickr - Creative commons