Prise de rendez-vous en ligne conseillée pour les guichets du service des Affaires administratives et sociales (uniquement Tournai centre-ville).

Le 25 septembre 1944 au soir une formidable explosion secouait Wasmes-Audemez-Briffoeil (entité de Péruwelz). Une fusée allemande V2 venait de s’écraser dans un champ, creusant un impressionnant cratère où rougeoyaient des morceaux de métal incandescents.

Durant 76 ans, la tuyère de cette V2 a été conservée sur le lieu même de sa découverte par la famille Hocq, trônant au sommet d’un tumulus gallo-romain.
Donnée au Musée d’Histoire militaire de Tournai pour y être sauvegardée, elle a rejoint ce mardi 29 septembre 2020 ses locaux de la rue Roc Saint-Nicaise pour y être restaurée avant d’être présentée au public au printemps prochain.
Utilisée par les Allemands durant la Deuxième Guerre Mondiale, cet engin a été principalement tiré sur les villes d’Anvers et de Londres. Celle qui s’écrasa à Wasmes-Audemez-Briffoeil visait Tournai. Une V2 faisait 14 mètres de haut et 12 tonnes. Elle s'élançait à 5.800 km/h à plus de 50 km dans l'espace, parcourait une distance de 320-350 km et s'abattait à 2.800 km/h sur l'objectif avec une précision très relative, en n'emportant qu'une tonne d'explosif. Sa vitesse avait pour effet qu'on entendait le sifflement de son arrivée après l'explosion! Le V2 est un des plus vieux engins spatiaux de l’histoire. Grâce au don de la famille Hocq, le musée communal tournaisien conservera la trace de ce passé en même temps qu’une pièce extrêmement rare.

Présentation d'une tuyère de fusée V2 à son arrivée au Musée d'histoire militaire de Tournai