Dans le cadre du Plan Wallon des déchets, il est demandé aux communes de « mettre en place les conditions nécessaires pour qu’au plus tard, le 1er janvier 2025 tous les citoyens puissent séparer efficacement les déchets organiques du flux d’ordures ménagères ».

C’est dans cette optique que depuis une année, la Ville collabore étroitement avec Ipalle afin de proposer dans plusieurs endroits de l’entité des points d’apport volontaire pour la matière organique. Un 11e conteneur de ce type vient d’ailleurs d’être mis en service à la rue des Bergers. D’autres feront également leur apparition sous peu au quai du Luchet d’Antoing, au quai Taille-Pierre, au quai Sakharov et à la chaussée du Pont Royal.

La Ville conserve également un œil attentif sur Enghien où les points d’apport volontaire vont recevoir les PMC. Si le test s’avère concluant, l’idée serait de dupliquer le modèle à Tournai en y ajoutant la collecte des cartons afin de créer des « minis recyparcs de proximité ».

Plus d'informations sur le site d'IPALLE.

Inauguration du point d'apport volontaire à la rue des Bergers