Une acquisition précieuse pour le patrimoine belge en Wallonie picarde

Le Fonds Claire et Michel Lemay, géré par la Fondation Roi Baudouin, a pu acquérir cette tapisserie pour des raisons évidentes : veiller à ce qu’elle reste dans le patrimoine de la Belgique, d’autant que cette pièce reflète l’activité licière de nos régions à l’époque gothique et à celle de la renaissance. Attribuée ,vraisemblablement, à un atelier tournaisien, il était naturel que le Fonds Lemay, la confie à TAMAT, dont une des missions essentielles est la mise en valeur du patrimoine textile, y compris la tapisserie ancienne. Par ailleurs, le Fonds Claire et Michel Lemay a pour mission de contribuer au rayonnement de Tournai et de la Wallonie picarde, en soutenant des projets patrimoniaux, artistiques et culturels.

Après examen et consolidations éventuelles par les conservateurs-restaurateurs de TAMAT, la tapisserie sera présentée dans l’espace du musée dédié aux oeuvres anciennes et valorisée par des démarches de médiation, afin d’en révéler toutes ses facettes. Une étude scientifique est prévue afin d’identifier la scène représentée et remettre cette oeuvre dans le contexte de son époque et de sa réalisation.

La tapisserie : un témoignage plein de mystères

Cette « Joyeuse entrée et remise des clés », datée entre 1520 et 1535, éveille la curiosité à plus d’un titre. Tout d’abord, son état de conservation remarquable permet d’avoir une idée fidèle des couleurs et techniques de représentations utilisées à l’époque.

La tapisserie dépeint une foule entourant trois personnages centraux. L’un d’eux semble régir une cérémonie entre deux protagonistes, un homme et une femme. Le peu d’informations disponibles au sujet de l’oeuvre laisse une grande place à l’imagination : qui sont ces personnages si richement parés, quelle scène se déroule sous nos yeux ?

Au-delà de l’intérêt historique de la pièce, la scène représentée dépeint assez finement les vêtements de ses personnages, donnant ainsi une idée de la mode de l’époque. La tapisserie fait également le lien entre deux styles, deux manières de concevoir les sujets : la période gothique et la renaissance.

La collection de tapisseries anciennes de TAMAT

Unique en Belgique, la collection de tapisseries anciennes, en dépôt à TAMAT, comprend 10 pièces dont la plus grande partie est visible en permanence dans le Musée. Attribuées à la production licière de Tournai, elles témoignent d’un savoir-faire propre à une époque, mais également d’un système de production et de commerce qui a permis à la ville de rayonner partout en Europe, particulièrement à partir du milieu du 15ème siècle et durant la première moitié du 16ème siècle.

TAMAT acquisition tapisserie