Un fabuleux trésor au Musée d’archéologie de Tournai
Du 27 octobre 2018 au 31 janvier 2019, le Musée d’archéologie de Tournai accueille en ses murs une belle exposition consacrée au célèbre trésor de « Guarrazar », du nom d’un verger de la localité de Guadamur dans le centre de l’Espagne où il fut mis au jour, au milieu du XIXe siècle. Ce prestigieux ensemble d’orfèvrerie, constitué principalement de couronnes et de croix votives en or et pierres précieuses, raconte la puissance, l’art et la foi des rois Wisigoths à une époque où, au VIIe siècle, ceux-ci dominaient la péninsule ibérique, et s’appuyaient sur l’Eglise pour asseoir leur pouvoir.

Ce trésor fait directement écho à l’histoire et au patrimoine archéologique de Tournai. Cité d’origine gallo-romaine, point d’appui de la jeune dynastie mérovingienne dans la seconde moitié du Ve siècle, Tournai est également célèbre parce que Childéric, père de Clovis, y élit sa sépulture en 481. C’est en 1653 qu’un maçon tournaisien, travaillant près de l’église Saint-Brice, tomba par le plus grand des hasards sur un ensemble funéraire dont la découverte fit date dans l’archéologie du haut Moyen-âge occidental.

Si à la suite de dispersions et de vols, il ne reste plus aujourd’hui que des fragments des trésors de Tournai et de Guarrazar, l’exposition du Musée d’archéologie nous ouvre les yeux sur la délicatesse de ces travaux d’orfèvrerie qui, francs comme wisigoths, empruntent tant aux influences byzantines que germaniques. A une plus large échelle, elle est l’occasion de rappeler les liens artistiques et politiques très forts qui unissent l’Europe occidentale depuis deux millénaires, de Belgique en Espagne et passant par la France.

Tarif(s)

Payant

Organisateur

Musée d'Archéologie de Tournai
069/22.16.72

Lieu de l'événement

rue des Carmes 8, 7500 Tournai