Dans le cadre du festival EUROPALIA Trains & Tracks, consacré à cette invention qui a façonné la société moderne qu’est le train, EUROPALIA et le Musée des Beaux-Arts s’associent afin de proposer à l’artiste italienne Raffaella Crispino d’interroger la collection et de développer un projet autour de L’Abdication de Charles Quint, une toile monumentale de l’artiste Louis Gallait qui au milieu du 19e siècle, fit le tour de la Belgique et de l’Allemagne en train.

Au-delà de ce périple ferroviaire, ce tableau, qui renvoie à l’un des premiers empires globalisés, est l’occasion d’évoquer des questions d’actualité chères à l'artiste, comme la mondialisation et le colonialisme.

À travers des vidéos et des installations réalisées spécialement pour l’exposition, Raffaella Crispino apporte également un regard inédit sur l’architecture du musée. Librement inspirée par l’esprit des lieux, elle considère notamment l’atrium central d’Horta comme la grande la grande serre d’un jardin botanique

De références historiques en associations libres et poétiques, l’artiste emmène le visiteur dans un voyage parsemé de récits multiples où il est question de graines, de plantes et de sorcières. En réponse aux créations de Raffaella Crispino, les conservateurs du musée ont sélectionné une série d’œuvres issues des collections qui ponctuent le parcours, toujours avec la même envie d’inscrire le patrimoine du musée dans le monde actuel…

L’exposition sera également inscrite au programme de Lille 3000. Utopia (14.05.22 - 02.10.22)

Lieu de l'événement

Musée des Beaux-Arts
Enclos Saint-Martin 3
7500 Tournai