Trois millions d’euros ont été investis à Willemeau pour rénover toute la place ! Plus qu’un lifting, c’est une rénovation en profondeur qui a été effectuée, s’accompagnant du remplacement de nombreuses canalisations et d’une refonte complète de l’égouttage.

Initié sous la précédente mandature, le projet s’est concrétisé ces deux dernières années. Dimanche 28 août 2016, le Bourgmestre Rudy DEMOTTE, accompagné de Paul-Olivier DELANNOIS, Laetitia LIÉNARD et Philippe ROBERT, a inauguré ce cœur tout neuf. Il en a profité pour informer les riverains que le dossier permettant la création de bassins d’orage de 80.000m3 avait été déposé. Un projet porté par la Province de Hainaut et le comité de remembrement. C’est un investissement d’un million d’euros nécessaire pour les riverains qui ont été particulièrement touchés par les inondations du printemps. Le Collège communal a introduit une demande de reconnaissance de ces intempéries par le Fonds des Calamités. A travers l’adhésion au Parc naturel des Plaines de l’Escaut, des projets complémentaires vont pouvoir se dessiner dans les villages, s’appuyant aussi sur la structure et l’expertise du parc. Par exemple, mutualiser les démarches pour lutter contre les inondations ou encore soutenir les producteurs locaux. Comme l’a rappelé le Bourgmestre, l’attention aux villages est forte, de gros projets sont en train de se finaliser comme la reconstruction du Moulin de Thimougies ou encore les travaux de la Rusta à Gaurain qui débuteront sous peu…

 

Discours du Bourgmestre Rudy DEMOTTE

Chers amis,
C’est une fierté pour nous tous aujourd’hui de pouvoir « inaugurer » avec vous cette place, cœur battant du village de Willemeau.
Une fierté parce que ce projet, façonné par mon ami Jean-Marie Vandenberghe sous la précédente législature, a pu voir le jour. Avec Philippe Robert, avec Jean-Marie que je citais à l’instant mais aussi avec Armand Boite, nous avons œuvré pour que cette place puisse être refaite. 
Philippe l’a dit : c’est un investissement de près de 3 millions €, financé par la Wallonie à l’époque où j’étais Ministre-Président. 
Un projet qui me tenait à cœur : pas seulement parce que cette rénovation cosmétique était nécessaire mais aussi à cause de tous les travaux en profondeur qu’elle a amenés et ils ne sont pas finis.
Je sais, chers habitants, que les inondations du printemps vous ont touchés. Je sais quelle détresse vous avez affronté, surmonté aussi. Les services de la Ville sont à vos côtés. Nous avons directement demandé au gouvernement wallon que cette catastrophe soit reconnue par le fonds des calamités. 
Nous nous battrons jusqu’au bout, croyez-moi.
Ces inondations dramatiques, expliquées par des pluies diluviennes, nous voulons les éviter et ce n’est pas simple : il est difficile de lutter contre les éléments qui se déchaînent. 
Avec la Société Publique de Gestion de l’Eau et Ipalle, nous avons pu concevoir un réseau d’égouttage performant. La Wallonie nous a aidés à améliorer le pertuis du ruisseau de Taintignies qui est un affluent du Rieu de Barges. Et nous voulons créer deux zones d’immersion temporaire à l’arrière du village. 
Ces bassins « naturels », d’une capacité totale de stockage de près de 80.000 m3, devraient contenir les eaux : c’est un projet de près d’un million d’euros, commandé par la Province de Hainaut et piloté par le Comité de remembrement. 
Nous avons aussi sollicité la Wallonie pour que ces bassins d’orage soient construits. Le dossier est entre les mains du Ministre, nous attendons son approbation finale qui nous permettra de commencer les travaux rapidement. On l’espère avant la fin de l’année. 
Nous sommes attentifs. Je l’ai dit, je le répète. 
Attentifs aux moments dramatiques que vous avez vécus mais aussi attentifs à ce qui se passe dans les villages en général. 
Ce programme de développement rural qui s’achève était le premier. Nous en avons entamé un autre, à Templeuve. Ces programmes, largement subsidiés par la Wallonie, donnent des moyens pour renouveler, améliorer les cœurs de villages. 
Ils ne sont pas les seuls.
Comme vous le savez, j’ai fait de l’adhésion au Parc Naturel des Plaines de l’Escaut une priorité pour la couronne « verte » de notre commune. 
Adhérer à un parc naturel, c’est s’inscrire dans une politique de développement des villages mais un développement concerté, dans le respect des paysages, de la qualité de vie. 
Adhérer à un parc naturel, c’est pouvoir bénéficier de moyens complémentaires pour mener à bien nos projets, vos projets. Oui, vos projets. 
Un parc naturel ne peut fonctionner qu’avec vous, dans une logique participative et citoyenne. 
Chacun a son mot à dire. Chacun peut s’impliquer : c’est mon souhait. Ce qu’on mettra en valeur à Willemeau ne sera pas identique à ce qu’on aura envie de faire à Thimougies ! 
Le Parc naturel des Plaines de l’Escaut est une formidable opportunité. 
J’entends souvent dire: on ne fait rien pour les villages… Je comprends cette frustration pourtant, je peux vous dire que nous faisons pour les villages. La preuve par cette place. 
La preuve par les investissements importants que nous réalisons dans les écoles communales de l’entité : une école, c’est aussi un lieu de vie dans le village. Celle de Froidmont qui a mobilisé un million € offrira aux habitants un espace convivial pour se réunir !
La preuve par les projets d’infrastructures sportives, je pense à Kain avec le Hall du Vert Lion mais aussi à Gaurain où des travaux de trois millions € vont commencer. 
La preuve aussi par ce symbole qu’est le Moulin de Thimougies : nous avons obtenu les moyens pour le reconstruire, les travaux sont en cours !
La preuve par la Maison des Associations qui est aussi et surtout celle de toutes les associations de l’entité !
Ce ne sont que quelques exemples ! Mais nous pouvons faire mieux. Je veux agir en conséquence. Un parc naturel peut nous aider : il soutient l’emploi durable, il inscrit nos producteurs, nos créateurs dans un réseau plus large, il mise sur un tourisme vert, il permet de décrocher des moyens complémentaires pour mener à bien des projets…
Le parc n’est évidemment pas la seule piste. Depuis mon arrivée à la tête de cette commune, je veille à ce que de gros projets structurants se concrétisent dans nos villages. J’en ai cité quelques-uns. Avec le Service des Espaces verts, nous avons réfléchi et imaginé comment s’organiser pour mieux fleurir les villages : nous avons tenté, n’est-ce pas Philippe, l’expérience à Thimougies et dans d’autres villages avec des résultats divers. Nous avons besoin de vous, chers riverains, pour veiller au quotidien sur les plantes… Vincent travaille sur l’implantation de plaines de jeux. 
Comme vous le voyez, je suis résolu et nous sommes motivés. Nous avons aussi besoin de vous pour concrétiser certaines initiatives, pour en apporter d’autres qui répondent à vos besoins, à vos attentes. Avant de vous quitter, je vous ai parlé des investissements réalisés ou en cours à Willemeau mais je voulais également vous dire que nous allons consacrer un budget pour rénover cette jolie chapelle !
Aujourd’hui, c’est un jour spécial. C’est un jour de fête ! Et cette fête n’aurait pas été possible sans les services de la Ville, les associations que je remercie. Comme je remercie celles et ceux qui ont œuvré pour donner à cette place si belle allure ! Elle est à vous, chers riverains, profitez-en.

Je vous remercie. 
Rudy DEMOTTE