Cette tradition se perd tellement loin dans le temps, qu'on ne sait plus précisément de quel parjure il s'agit, si ce n'est que la plus ancienne trace écrite remonte au 13ème siècle.

L'appellation « Lundi perdu » a pris l'ascendant sur « Lundi Parjuré » et trouve son origine dans le fait que pour célébrer la journée, le travail était arrêté, c'était donc une journée perdue pour le travail. Aujourd'hui, la tradition se perpétue et on mange ce jour-là le fameux lapin du Lundi Perdu. En début de repas, on tire les « billets des Rois », afin d'attribuer à chaque convive un rôle déterminé, dont celui de « Roi ». A signaler que chaque fois que le roi boit, les convives doivent boire aussi...

''A Tournai, pou bin fair' cell' fiête, l'ceu qui n'a pos d'lapin n'a rien !''
''A Tournai, pour bien faire cette fête, celui qui n'a pas de lapin n'a rien ! ''

C'est le premier lundi qui suit le 6 janvier (date de l'Epiphanie) que les Tournaisiens fêtent le Lundi Perdu. Les dates pour les années 2015 à 2020 sont : 12 janvier 2015 - 11 janvier 2016 - 9 janvier 2017 - 8 janvier 2018 - 7 janvier 2019 - 13 janvier 2020.