Quelle est l’ampleur du problème des inondations à Tournai ?

Il existe deux types d’inondations : par ruissellement ou par débordement.
Les inondations constituent un problème considérables non seulement car ils provoquent des dégâts matériels mais aussi car il peut engendrer des pertes humaines ou animales.
Le Fonds des calamités peut intervenir financièrement dans le cas de pluies exceptionnelles reconnues comme calamités publiques. Dernièrement, cela a été le cas des pluies des 6, 7 et 8 juin 2016 pour lesquelles pas moins de 31 dossiers ont été introduits par des agriculteurs pour une estimation totale des dégâts à plus de un million d’euro. Plus récemment, des grêles ont aussi causé de nombreux dégâts dont le coût devra être évalué.
Les inondations constituent donc une réelle problématique dont la Ville ainsi que la région wallonne sont conscientes. La cellule de Gestion Intégrée Sol Erosion Ruissellement (GISER) de la région wallonne étudie les ruissellements afin d’aider les communes à mettre en place les mesures de prévention et de gestion les plus adéquates.

Dans la vidéo ci-dessous, vous pourrez découvrir comment se déroule une inondation et les techniques de lutte proposées.

Que peut-on faire au quotidien pour éviter les inondations à son domicile ?

La bétonisation à tout-va empêche la pénétration de l’eau dans les terres. A notre niveau, il est donc important de laisser des espaces verts non bétonisés dans nos jardins.
Et si malgré tout, vous êtes confrontés à des inondations, veillez à occulter les ouvertures et surélevez les appareils électro-ménagers.
Une série d’autres mesures peuvent être prises.

Que fait la Ville pour lutter contre les inondations ?

Grands aménagements : fascines et bassins d’orage.

Outre le bon entretien du réseau d’égouttage, la Ville met en place Des aménagements spécifiques pour lutter contre les inondations. Parmi eux, les bassins d’orage de Willemeau, financés par la Région Wallonne et la Province, consistent en deux bassins d’une capacité de stockage de près de 80 000m³. Outre leur utilité dans la lutte contre les inondations, ils ont également été conçus comme des lieux propices au développement d’une biodiversité riche, à la détente et à la découverte grâce à un observatoire et de nombreux panneaux didactiques.

Lorsque les pluies abondantes provoquent des coulées de boue, il faut pouvoir retenir celles-ci. C’est dans ce cadre que des fascines ont été installées en divers lieux de notre territoire. Une fascine est un assemblage de branchages et de pailles remplissant un espace compris entre deux rangs de pieux parallèles. A chaque événement pluvieux important, les boues s’accumulent à l’amont de la fascine et doivent ensuite être évacuées afin de permettre le bon maintien de la fascine. Des fascines ont notamment été installées à Vezon.