La Grand-Place de Tournai n'a pas toujours ce lieu ouvert avec ses terrasses accueillantes. Entre le Ier et le 4e siècle, une partie de la place servait de cimetière et, lors de fouilles entreprises pendant les travaux d'aménagement à la fin du 20e siècle, on a trouvé les vestiges d'une chapelle carolingienne.

Pendant des siècles, elle sera en dehors des premiers remparts de la ville dont le coeur historique se trouvait plus près de l'Escaut. Après l'abandon du cimetière dû à l'expansion de la cité, elle se transforme en place de marché. En 1187, lorsque le roi de France Philipe Auguste remet à la ville une charte lui garantissant des libertés communales, les Tournaisiens choisissent le marché pour y dresser un Beffroi. La Grand-Place devient le centre de la vie communale que nous connaissons encore de nos jours.

De sa particularité d'être de forme triangulaire, elle l'est aussi par l'architecture à la flamande des maisons qui forment un ensemble harmonieux et en fait la plus flamande des villes wallonnes.

Latitude
Longitude