Les anciens jardins de l’abbaye de Saint-Martin ont été transformés en parc communal en 1821. La composition actuelle du parc date de 1859, selon un projet de l’architecte communal Bruno Renard. Le jardin "à la française" est agrémenté de deux bassins inaugurés le 21 mai 1905, en même temps que la distribution publique de l’eau. Au centre, trône la statue du peintre tournaisien Louis Gallait (1810-1887).

A la belle saison, c’est un lieu convoité pour sa fraîcheur et son charme.

Passé les arcades néoclassiques, vous entrez dans la partie plus boisée du parc. Vous remarquerez un gingko biloba et un diospyros lotus (record national) plantés vers 1770, cadeau des Jésuites au dernier abbé. Allez jusque dans le fond du parc et, passé un remarquable cèdre atlantique (Cedrus atlantica "Glauca"), n’oubliez pas de photographier le monument dédié à Adolphe Delmée, auteur de notre hymne local "les Tournaisiens sont là".

Le parc et l’hôtel de ville sont classés depuis le 5 septembre 1936.

Latitude
Longitude