Sa construction en 1252, placée sous le patronage de sainte Marie-Madeleine, fut décidée par l'évêque de Tournai Gauthier de Marvis, à qui l'on doit le chœur gothique de la cathédrale.

Son architecture gothique est très sobre, à part les fenêtres en triplet qui éclairent le transept et le choeur. Les tours de la façade, dont l'une reste inachevée, remontent au 14e siècle. Le retable du maître-autel, composé de panneaux en bois sculptés et polychromes, retrace la vie de Sainte Marie-Madeleine.

On y trouve, fixées aux deux dernières colonnes de la nef, les célèbres statues de la Vierge et de l'Ange de l'Annonciation, oeuvres tournaisiennes du 15e siècle (sculptures de Jean de la Mer, projet et polychromie de Robert Campin).

L’église est désaffectée et n’est pas accessible à la visite.

Latitude
Longitude