Revitalisation intégrée de la ville (RIV s)

La Politique intégrée de la Ville est une opération transversale sur une période de 4 ans visant à apporter des moyens budgétaires nouveaux aux villes wallonnes de plus de 50.000 habitants.

La Wallonie veut rebooster ses villes importantes de plus de 50.000 habitants. Dans ce cadre, la Ville de Tournai a rédigé un plan d'actions de redynamisation en lien direct avec son Programme Stratégique Transversal et les thématiques inscrites par la Politique Intégrée de la Ville (PIV).

Le Gouvernement wallon a approuvé le cadre général d’une Politique intégrée de la Ville (PIV) visant à redynamiser les centres et encourager la reconversion de friches en milieu urbain le 1er avril 2021. La candidature de la Ville de Tournai a été approuvée en décembre 2021 et elle recevra une enveloppe d’un peu moins de 21 millions d’euros auquel s’ajoutera une quote-part ville dans le but de mettre en place des actions concrètes visant à redynamiser la cité des cinq clochers sur le plan social, économique et environnemental.

Rénovation Intégrée de la Ville (RIV S)

Ce plan d’actions doit viser le centre-ville et a été intitulé Rénovation Intégrée de la Ville (RIV S, le S symbolisant la future passerelle cyclo-piétonne de l’Arche). Il ambitionne :

  • d’améliorer la qualité des logements publics et privés, notamment en réduisant leur consommation énergétique ;
  • de construire du logement public ;
  • de créer et de rafraichir des espaces verts ;
  • d’améliorer la mobilité ;
  • de soutenir le commerce ;
  • de préserver notre patrimoine.

Dans un contexte de plus en plus axé sur une gestion rationnelle de notre territoire et suite à plusieurs confinements nécessitant une relance économique, les villes wallonnes, dont Tournai, ont un rôle important à jouer. Par ailleurs, elles doivent aussi et avant tout être des lieux de vie dans lesquels chaque citoyen/ne doit se sentir bien.

Zones d’interventions

L’investissement des moyens pour plus d’un tiers dans un quartier jugé prioritaire est un élément fondamental du projet. Le choix s’est porté sur le quartier Saint-Piat en y englobant le piétonnier de la Croix du Centre et une partie du quartier de l’hôtel de Ville.

Depuis plusieurs années, des efforts sont faits pour redynamiser le quartier Saint-Piat, notamment avec la création de TechniCITE et la rénovation plus récente des quais. Néanmoins, ce quartier connait encore un contexte social et une situation économique plus difficiles au regard de la moyenne. Le choix d’investir à nouveau dans ce quartier nous semblait donc encore pertinent pour compléter les moyens déjà mis en œuvre tout en disposant d’un site à réaménager présentant encore un fort potentiel de reconversion notamment en terme de logements (site de l’Union ferronnière et des Bons Bourgeois). L’activité commerciale du quartier, renforcée par la présence de TechniCITE, et la nouvelle halte nautique évolutive sur les quais constituent également des perspectives intéressante sur le plan économique.

Le quartier prioritaire est étendue à la Croix du centre (le piétonnier) qui a encore de réels besoins d’investissements en matière de logement de qualité et contextualisé et de redynamisation commerciale depuis le départ de plusieurs grandes enseignes.

Le quartier de l’Hôtel de ville intègre de nombreux bâtiments communaux d’intérêt patrimonial mais consommateurs en énergie ainsi que le parc communal (rebaptisé Georges Brassens), véritable poumon vert, qui constitue un lieu de rassemblement populaire autour de son kiosque.

4 autres sites majeurs concentreront des actions : en rive gauche, le parc de la Plaine des manœuvres et le périmètre Grand-Place et en rive droite, l’axe rue Royale et la Place Crombez.

Les actions

En prenant en compte les actions à mener dans le quartier prioritaire et celles à mener dans les autres zones, c’est toute la ville qui bénéficie :

Rénovations énergétiques de biens publics et privés

Dans le quartier prioritaire, plusieurs logements du CPAS et du Logis tournaisien seront rénovés surtout sur le plan énergétique. Par ailleurs, des aides directes en termes de rénovations énergétique et patrimoniale seront octroyées aux propriétaires. Ce volet vise à soutenir les citoyens qui, en particulier dans le contexte actuel, voient notamment leur facture d’énergie où, plus généralement encore, les coûts liés aux travaux augmenter.

Social

Différentes outils seront mis en place pour lutter contre la  grande précarité, à savoir l’installation d’un frigo solidaire, de casiers ou encore d’une fontaine à eau ainsi que la mise en place d’une permanence sociale administrative sur le site de TechniCITE au sein du quartier prioritaire.

Mobilité

La mobilité sera améliorée sur l'axe principal formé par les rues des Clairisses, Saint-Piat et Sainte-Catherine avec un point d’attention particulier pour la sécurité des piétions et des cyclistes. Cet axe sera également végétalisé pour le rendre plus accueillant et en phase avec les enjeux écologiques de demain.

Végétalisation

Des aménagements seront réalisés au square Marie-Louise, à l’espace Sainte-Catherine ainsi qu’au parc Georges-Brassens permettant d’en renforcer l’attractivité pour les usagers et habitants. Un véritable nouveau parc urbain digne de ce nom sera créé à la Plaine des Manœuvres dans la continuité de la participation citoyenne déjà initiée pour ce projet.

Commerce

La Ville projette d’acquérir des immeubles dans le piétonnier afin de relancer une dynamique commerciale et proposer de nouveaux logements. Cette action sera accompagnée d’un effort en termes de végétalisation et de redynamisation des espaces publics. Au niveau de la rue Royale et place Crombez qui sont en cours de rénovation complète, des aides seront apportées aux commerçants pour restaurer leur ancienne devanture commerciale achevant le travail déjà engagé sur l’amélioration de l’espace public et un parking destiné aux entreprises y sera créé à proximité pour conserver un maximum de stationnement destiné aux chalands.

Patrimoine

Des mesures d’interventions seront prises pour assurer la réouverture de notre Beffroi, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Plusieurs édifices communaux, dont certains d’intérêt patrimonial comme la Halle aux Draps, seront rénovés sur le plan énergétique. Enfin, le petit patrimoine n’est pas en reste puisque le monument à la littérature et à la chanson wallonnes dans le quartier Saint-Piat ainsi que le kiosque et le buste d'Adolphe Delmée dans le parc Georges-Brassens seront restaurés.

Sites à réaménager

Enfin, un volet particulier concerne des Sites à réaménager, composés d’anciennes friches qui ne sont plus ou peu exploitées, en rive gauche et en rive droite, que la Ville souhaite acquérir, dépolluer et nettoyer afin d’y programmer la reconstruction essentiellement de logements à prix abordables.

Dossier de presse

Dossier de presse du 12 septembre 2021 sur la Revitalisation intégrée de la Ville de Tournai